Panoramique n°1 - Éloge du blanc

Salle polyvalente, Complexe des 2 ruisseaux 3 avenue des 2 ruisseaux, Chantepie

Poétique du corps et textile – dès la naissance

À partir du

13 / 11

2020

De 9h30

à 10h15

Conditions

3.50€ / 2.50€ – réservation obligatoire

Panoramique n°1 – l’Éloge du blanc
13 et 14 novembre 2020
9h30 et 15h30 – Complexe des Deux Ruisseaux – 3.50€ / 2.50€

Panoramique n°1 – l’Éloge du blanc – Compagnie la Bobine / Bob théâtre

De Christelle Hunot, avec Nina Gohier
Poétique du corps et textile – dès la naissance

Un travail qui aborde la flânerie, prendre le temps de s’extasier de peu, des endroits où l’on aime être entouré sans être bousculé, où chacun a sa place. Un travail sur la contemplation, le silence, le regard, l’acte en parcimonie. Prendre le temps, se donner le temps de regarder, de toucher, d’éprouver. Pour ne pas perdre nos sensations, nos lignes de vie, nos sillons.
Pensé comme un temps de partage, l’interprète Nina Gohier nous livre des images qui nous amènent à des évocations, à la recherche d’une forme de plénitude et d’accomplissement.
La recherche d’une ambiance feutrée d’un dimanche après-midi.
Le corps glisse dans le tissu, moment voluptueux, une sorte de murmure de corps qui nous ramène au temps passé, à son avenir, son devenir.
Dans un décor où l’art du textile forme un espace qui nous amène à l’idée de la vie à travers les âges. Un décor simple, épuré, délicat faisant apparaître un travail de labeur à partir de draps anciens.

Les tout-petits explorent

Penser à la motricité libre de l’enfant dès son plus jeune âge consiste peut-être à laisser l’enfant libre de ses mouvements afin de lui permettre d’explorer son corps et de pouvoir se développer en toute confiance. L’Éloge du blanc est pensé en ce sens, à partir du blanc et de la matière textile. Au-delà de la représentation, il s’agit d’un espace à ressentir, à voir, à toucher, à sentir, à penser, où l’on éprouve des sensations…

Panoramique n°1 ?

  • 2019 – Panoramique n°1 – Éloge du blanc
  • 2020 – Panoramique n°2 – À la tombée de la nuit, sous un ciel étoilé (à venir)
  • 2021 – Panoramique n°3 – Tout commence par la brume d’un matin d’été (à venir)

L’Éloge du blanc s’inscrit dans un triptyque, produit entre 2019 et 2021, dans la lignée du travail de la metteuse en scène et plasticienne Christelle Hunot. Dès son premier projet, Christelle a développé un univers très personnel, au creux duquel l’on découvrait le personnage de Blanche, une petite fille qui, à travers ses paysages imaginaires, se reconstruit suite à un accident.
En 2018, elle commence à travailler sur les Panoramiques, pour donner un aperçu des paysages de Blanche. Une sorte de condensé du travail de ses dix dernières années à travers ces trois objets artistiques.
Cela passe par le travail du blanc dans Éloge, où une forte présence de la vie en matrice nous donne des appuis pour la vie à travers les âges. À la tombée de la nuit sous un ciel étoilé nous pousse de l’autre côté, du côté du sommeil et de la douceur alors que Tout commence par la brume d’un matin d’été nous soulève avec légèreté vers une approche plus sensitive de la nature, des vastes étendues.

Allez plus loin :

L’installation Zoreilles est un prolongement du travail de Christelle Hunot sur Éloge du blanc.
Proposée à la médiathèque du 9 au 29 novembre, cette installation est accessible à tous, et également aux parcours scolaires (contactez la médiathèque).

Huit boîtes, sept paravents, de petits univers à construire, des fresques linéaires, des puzzles ou de simples tablettes textiles à toucher, regarder, écouter.
Dans Zoreilles, on peut toucher et découvrir des sons par le toucher.
Dans Zoreilles, il n’y a pas de mot. Chacun peut les poser à son gré.
Dans Zoreilles, chacun est libre d’agir. Chacun est libre d’imaginer.