L’Attirail – 11 décembre 2021

Bulle de dialogue

L’attirail
Samedi 11 décembre 2021
20h30 – complexe des Deux Ruisseaux – 3.50€ / 2.50€

 

De et avec Tanguy Simmonneaux
Théâtre d’objets circassiens – dès 5 ans

 

À partir de matériaux, de mécanismes et de lois physiques, un spectacle se crée à la manière de Calder et de son fameux cirque. Bidouilles et bricoles se succèdent tout en e motions. Autant manipulateur qu’acrobate, M. Loyal est seul en piste où le Grand spectacle se joue en catimini sous nos yeux.

 

IMAGINER, RÊVER ET FAIRE
D’un coup de manivelle, on enclenche le mécanisme. Le chapiteau s’ouvre sous nos yeux et l’on joue à jouer.
On transforme, on imagine, on dirait que…
Cette simplicité avec laquelle les enfants transcendent le quotidien, ce besoin de jouer, d’aller ailleurs, de voir plus loin, d’imaginer, de changer les règles. On dirait que…
En toute simplicité, on glisse de l’ordinaire vers l’extraordinaire. Il y a un monde qui se construit à partir de bouts de ficelle, de papiers, de ressorts, de trois fois rien. Juste : on dirait que…
C’est rempli de mécanismes, de contrepoids, de constructions, de balanciers, de lois physiques… Juste : on dirait que… le spectacle commence.

 

UNE CRÉATION SUIVIE EN RÉSIDENCE
Tanguy a posé son attirail à Chantepie en décembre 2020 et a donc pu travailler durant une semaine à la création de ce spectacle. Du théâtre d’objet avec pour thématique le cirque. Faisant honneur au personnage de Monsieur Loyal, il se retrouve seul sur la piste à (re)présenter un cirque dont il est le dernier fidèle : à lui alors la charge d’assurer l’ensemble des numéros à l’aide de ses personnages faits de fil de fer et de bidouille. Incarnation de l’homme-orchestre, ou plutôt de son cousin l’homme-cirque, il décline d’une main de maître son univers visuel et poétique.
Véritable déclaration d’amour à cet univers, pour cet ancien circassien qui a finalement pu réunir ainsi ses deux passions : théâtre et cirque.

 

Crédits :
Conception et interprétation : Tanguy Simmoneaux
Regard extérieur : Domingos Lecompte
Regard complice : François Debas
Coproductions : compagnie la Plaine de joie, ville de Chantepie