Cézembre

Bulle de dialogue

Cézembre

Le secteur de Cézembre est un quartier d’activités situé au Sud de la zone agglomérée de Chantepie. D’une superficie d’environ 3 ha, il a vocation à muter vers du logement au grès des départs des activités présentes.

Le secteur de Cézembre est connecté à deux quartiers résidentiels cantepiens aux caractéristiques urbaines distinctes :

  • Le quartier pavillonnaire des Deux Ruisseaux à l’Ouest, des années 80 et début 90 ;
  • Le quartier du Chêne Roux à l’Est, plus récent et apportant de nouvelles typologies de constructions (habitat collectif, intermédiaire) et présentant un aménagement davantage tourné vers la nature.

 

Le quartier est actuellement essentiellement occupé par des activités à dominante artisanale et industrielle. Il comprend également un hôtel et une habitation sans activité liée. Son enclavement rend la zone de Cézembre peu attractive et participe à son obsolescence.
Par ailleurs, l’aménagement d’un nouveau secteur d’activités aux Quatre Vents, dans le cadre de l’aménagement du Bocage Citadin, offre de nouvelles opportunités d’implantation aux entreprises avec, en prime, une simplification des accès et une visibilité accrue depuis la route de Chateaugiron. Cette situation se traduit par une amorce du transfert de certaines activités et la mutation des espaces laissés libres sur Cézembre, laissant la place à la création de nouveaux logements.

Les objectifs

Le secteur de Cézembre a vocation à muter vers du logement au grès des départs des activités présentes. Les programmations de logements seront réparties dans le respect des orientations de mixité sociale et de diversité des formes urbaines du Programme local de l’habitat de Rennes Métropole en vigueur. Ces aménagements à venir répondent à plusieurs enjeux :

  • Renouveler le tissu bâti et encadrer la mutation de la zone d’activités vers du logement.
  • Réintégrer le site au dispositif urbain cantepien par un travail de couture, notamment morphologique, avec les quartiers voisins des Deux Ruisseaux et du Chêne Roux.
  • Poursuivre le réseau de cheminements piétons et cycles et développer le maillage viaire.
  • Améliorer le fonctionnement écologique et hydrographique du site par un travail de désimperméabilisation des sols.
  • Ouvrir le futur quartier sur les espaces nature environnants et sur le vallon du Blosne.